Accueil

ByKenby

Piece of Weal #2

pow2_prez

    #GoodLuck #BonneChance #HopeHigh #DreamBig #BestOfLuck

DSCN8138

100 cartes en bois vernies-poncées-numérotées lâchées dans la nature

Première grande famille de#PiecesOfWeal ! Ces cartes d’encouragements illustrés » sont pour toutes celles et ceux qui ont un projet petit, grand ou complètement fou :)

Ce sont des « Cri pour la liberté »… de rêver et surtout d’agir !

L’oiseau du dessin est un quetzal : originaire d’Amérique centrale, rouge et vert éclatant, son nom en langue Nahuatl (Aztèque) peut se traduire par la « longue plume verte incroyable », mais surtout si on le met en cage… il se laisse mourir ! Un super symbole pour toutes ces idées et rêves à ne jamais enfermer !

En espérant qu’elles iront loin et sèmeront des sourires sur leur chemin… un de ces jours, on en retrouvera peut-être une au bout du monde, qui sait ?

image_gallery

➼ Détails du projet P.O.W.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest
ByKenby

Illustration #PiecesOfWeal n°2

Tracé accéléré du dessin pour la prochaine « PieceOfWeal » ! Le ponçage des 100 plaquettes de bois prend un temps fou..

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest
ByKenby

« I can not imagine. »

illustration_ecrire_prisonnier

Écrire, c’est aussi protéger

« Écrire à un prisonnier politique palestinien est aussi un geste politique disant à l’occupant israélien que nous connaissons ce prisonnier, que nous savons qu’il existe et qu’il ne peut pas faire n’importe quoi. Car nous ne manquerons pas d’interpeller nos députés et notre gouverne ment pour le protéger. »

Lettre à Mahmoud.

Lettre_Mahmoud_page1 Lettre_Mahmoud_page2 Lettre_Mahmoud_page3


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest
ByKenby

Le haricot magique de Sangoku était bio

goku-senzu-bean Il y a un peu plus de 3 mois, j’ai commencé à modifier mon alimentation. Et je trouve ça cool.

Le début du commencement

Depuis la fin de mes études en septembre dernier, je me suis recentré sur quelques trucs, dont mon alimentation.

De base, je ne mangeais jamais ni McDo* ni de Coca. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui adorent cuisiner et qui vont au marché chaque semaine. J’ai toujours adoré les fruits, j’aime tout sauf les endives. Mais je ne faisais jamais rien de très élaboré en cuisine pour moi même. Mon plat de base c’était très très souvent tomate-poulet-pates-haricots et fruit.

* Exception : petit, j’ai traîné mon grand-père dans un McDo, une fois. Ça me fend le cœur quand j’y repense. Je pensais qu’au gadget du HappyMeal © et je m’en foutais pas mal du menu. Nan mais mon pépé dans un McDo quoi. Mon pépé qui-fait-des-supers-soupes-au-potiron. Dans un McDo.

Pépé Pierrot et moi (bête de style) - Mai 1991

Pépé Pierrot et moi en mode swag (mai 1991)

NB : Si tu ne peux pas te passer de McDo car « c’est trop bon un bigmac » bin c’est cool, peut-être que ton corps ne pourrira pas dans ton cercueil, c’est bien le seul super pouvoir que ça t’apportera (à voir : Un hamburger toujours intact 14 ans après sa fabrication).

2015-01-14 13.57.25J’ai commencé par la lecture du livre « Eat, chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire », de ce cher Gilles.

« Cuisiner pour quelqu’un, c’est un peu une façon de lui dire je t’aime » – Gilles Lartigot

Résumé : On est ce qu’on mange !

 

Deux arguments pour couvrir les interrogations de 99% de la population (choisissez celui qui vous parle le plus) :

Ensuite la pompe était amorcée, je me suis documenté : lectures, films, vidéos, documentaires, discussions etc…

Les premiers pas

J’ai commencé par acheter du matériel de compèt’ : une super poêle et un couteau de chef. Très bon investissement. Ce sont les armes de base pour aimer faire la cuisine !

« On reconnaît le bon ouvrier à ses outils. »

 Je me suis ensuite mis à me procurer tout un tas de trucs bizarres :

  • Graines de lin (pour les salades de fruit)
  • Germes de blé
  • Thé et infusions (maté, thé vert, thé rouge rooibos)
  • Graisse de coco (pour remplacer l’huile de cuisson)
  • Huile vierge de lin pressée à froid (long à dire ça)
  • Lentilles corail, pois cassés
  • Lait d’épeautre, de riz, de soja
  • Tofu, miso etc…

De fil en aiguille, j’ai filé le virus à mon entourage proche. On s’est inscrits à l’AMAP du coin avec JP* et on a embrigadé sa copine et une autre pote au passage. Depuis on va gentiment chercher notre gros panier de légumes chaque semaine (s’inscrire pour un demi-panier ça faisait vraiment débutants).

* un bon copain

Dessin fait pour l'association La Blette Humaine

Dessin fait pour l’association La Blette Humaine

Au passage, j’ai appris des trucs :

Le jeune couillon « Allooo pépééééé ça va ? »

Pépé – « Allo, oui ça roule et toi mon ptit ? « 
 

Le jeune couillon – « Bin tout va bien, mais j’arrête pas de péter depuis hier ! Je me suis fais cuire les choux de bruxelles, mais depuis que je les ais bouffés je dois garder les fenêtres ouvertes H24… heureusement qu’il fait beau ! »

Pépé – « Mais les choux, il faut les BLANCHIR avant voyons ! Tu les cuis une première fois, tu changes l’eau et tu recommences ! »

Le jeune couillon – « Aaaaaaaah… c’est pour ça ! Merci pépé ! »
 

Et ma mère a appris des trucs (enfin un truc, une seule fois, pour être tout à fait honnête) :

Moman – « La betterave crue ça se mange pas ! Faut la cuire avant.. nan ? »

Moi – « Mais si ! Attends je cherche un exemple… voilà ! Sur marmiton.fr : « Salade de betterave crue » 5 étoiles et 20 notes ! »

Bonus : Je n’ai jamais été constipé une seule fois. Sauf ptet une fois où j’ai pris une sale platrée de riz beaucoup trop grande pour moi (j’ai tout mangé, je suis un peu têtu :/)

Le bilan

Donc là, après 4 mois de plein de petits changements, je commence à sentir une grosse différence dans ma vie de tous les jours.

Je pense plutôt bien écouter mon corps. Je fais des arts martiaux depuis quelques années, et j’ai l’habitude de me demander régulièrement si j’ai mal quelque part ou pas (quand c’est le cas, on sait exactement pourquoi en tout cas… #cassdédi aux potes géniaux du CAMVi  ;) ).

Je suis d’un naturel hyperactif, mais là c’est un peu décuplé (genre les gens s’inquiètent régulièrement pour ma santé). Rassurez-vous, je me suis jamais senti aussi bien.

Primo : Je mange à ma faim et équilibré (il me semble),
voir tout un tas d’exemples de repas ici #foodporn.

rXEzdGS

Deuzio : J’ai perdu le 1cm de gras qui trainait en trop.

tumblr_mveh6n0zcf1st4h4wo1_400

Tertio : Je réfléchis mieux, je ne me sens jamais « dans le brouillard ».

tumblr_mgrv02hdIg1rk02pbo1_500

C’est simple : soit je dors, soit je suis dans la zone de flou des 30min après le réveil, soit je suis réveillé (genre bienbienbien réveillé).

Tout ça c’est factuel. Comme nous l’a appris notre prof de Culture Communicationnelle en Licence :

Madame Le Garlantézec –   » ‘J’ai froid’ ou ‘Il fait 4 degrés’, c’est factuel et irréfutable : si il fait 45° et que je te dis que j’ai froid, c’est toujours vrai et factuel… même si t’es pas d’accord. »

Voilà, il est 9h et ça fait 4h que je suis levé,

Bonne journée les loulous,

Et vive les topinambours,

 

« The first step is the longest when the wind is blowin’ strongest » ♫« Saddle up », David Christie ♪

Edit : Oui j’ai mis presque 2h pour faire la mise en page. *Oh wait.*


Mes sources (liste non exhaustive)

Livres :

Reportages et conférences :

Vidéos & chaînes Youtube :

Films :

Articles en ligne :

Food Porn :

Boards Pinterest de « TheShambleau » (c’est Marie qui est derrière ce compte, une pote trop chouette)

Autres : Discussions avec mes grands-parents, des amis végétariens, des profs d’arts martiaux, une diététiticenne, des osthéopathes, des agriculteurs etc…

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest